face au vent-avel a benn

face au vent, je vole... le vent me portera, et si il faiblit, je lui donnerai mes ailes. Poésie, photos, coups de gueules, délires, vivez l'instant avec une Bretonne de l'intérieur

03 juillet 2009

Aùel e ben (2)

Oui, vous avez raison, je n'ai pas parlé des sensations.Que dire...Pour expliquer ce que je vis en ce moment, il me faudrait plus qu'un blog, et plus que des mots.C'est marrant, j'ai pas du tout envie d'en parler. Si vous saviez à quel point je suis crevée... Le premier saut...Ah bon? j'ai sauté?En fait, c'était presque çà...Gros problème de gestion du stress. Et çà n'avait rien à voir avec le stress du saut. Enfin, pas à 100%.Ce qui est effarant, c'est qu'en fait on croit que l'on va se sentir chuter. Et on ne sent rien! Rien,... [Lire la suite]
Posté par Laouenanig à 16:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 juin 2009

aùel e ben

çà aurait du être un des jours les plus forts de sa vie.En sensation.En rêve fou, enfin à vivre.Déjà, elle n'avait pas dormi du tout, ou presque, trop excitée.Toute la journée, elle avait tenté de se concentrer, mémorisant les mouvements. Tout allait trop vite... Quand ils ont couru vers l'avion, elle a marché, en rigolant: il ne partira pas sans moi.Et la porte s'est refermé. Là dedans, personne ne pouvait plus respirer. Entassés, pire que des sardines en boite. Etouffant. Une chaleur terrible, pas un souffle d'air. En bas, le... [Lire la suite]
Posté par Laouenanig à 21:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 mai 2009

De la sueur et de la grâce...

Ce matin, je suis retournée courir. Dimanche, je devais y aller. Mais 2 nuits sans dormir m'avaient laissée KO. Mes voisins ayant eu la bonne idée d'inviter les 3/4 du village (au moins, vu le bruit) à partir de 23h... Hier, j'étais encore plus KO. Ce matin... Pire. Il suffit d'un rien, une bêtise, et hop, l'effet magique WE retombe. Enfin, I will survive, çà c'est clair. Mes préoccupations sont autres: vivre, vivre, et vivre. Y a juste un gros "???" qui reste coincé quelque part. Ce matin, je me suis forcée à aller courir. Rien... [Lire la suite]
Posté par Laouenanig à 13:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
15 juin 2008

48

Me revoilà. Quand j'ai quelque chose à dire,  j'ouvre la page de ce blog. Sinon, je me tais. Si le silence est plus beau que ce que tu as à dire tais toi, il disait (je ne sais plus qui d'ailleurs)... 48? Pourquoi? Comme çà.... Disons que c'est un chiffre qui me motive actuellement. Je tiens à préciser que naturellement tout ce qui va suivre pourra être retenu contre moi, et que comme d'hab, 99% de ceux qui liront ne verront là dedans qu'une manifestation pure de masochisme, doublée d'un gout de la persécution (par soi... [Lire la suite]
Posté par Laouenanig à 15:44 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
23 février 2008

Demain commence maintenant? :-)

Demain, j'oublie que je suis fatiguée. Demain, j'oublie que je ne dors que d'un sommeil artificiel. Demain, même si il pleut, je retourne courir. 1h, 1h30, ou plus, qui sait? Demain, je vais retrouver l'étang, la forêt, la boue, les sentiers défoncés, les sangliers en furie, les rafales de mitraillettes, euh? çà sonne bizarrement, là au milieu de cet espace si paisible. :-) Demain, je retourne vivre... Et je grimperai la grande bosse (c'est le nom du point culminant du coin) en frolant à peine le sentier caillouteux où je me... [Lire la suite]
Posté par Laouenanig à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 décembre 2007

Caminando...

Malgré une semaine très difficile, je n'ai pas pu résister à l'appel du soleil.La semaine fut très arrosée. Et demain, c'est avis de tempête sur la Bretagne.Premier jour de décembre, matin de lumière, la vie reprend son souffle. Bientôt, très bientôt, au coeur des jours les plus noirs de l'année, l'hiver arrivera.Et avec lui, la lente remontée du jour. Minute après minute. Kerzu. Décembre, l'apogée des mois noirs. Cette année Mizdu portait mal son nom...Novembre, "Du" en breton, a été exceptionnellement lumineux.Même du... [Lire la suite]
Posté par Laouenanig à 14:41 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

17 novembre 2007

matin glacé

Dernière phrase du commentaire de JT, ce matin, à 9h52: la lumière qui fait vibrer l'air glacé est magnifique... Je lis cette phrase à midi, en rentrant au chaud. Je suis trempée de sueur, et je vais aller me doucher.J'ai hésité, pour la forme, devant mon thermomètre qui refusait de dépasser le zéro, même au soleil. J'ai su, dès ce matin très tôt, que j'irai courir sur le givre.Pourtant, la semaine de travail écoulée fut la pire que j'ai vécu. Jamais je n'ai été aussi épuisée. Le moral en a pris un sacré coup... Mais il m'était... [Lire la suite]
Posté par Laouenanig à 14:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
21 octobre 2007

vers la lumière...

Samedi 5h45. Je me lève.La grande majorité de mes lecteurs ne comprendra pas. Je me lève en semaine à 3h30, et voilà que le samedi, je remets çà...La grande majorité de mes lecteurs prendra encore cette envie de longue marche pour un défi perso, une tentative d'exploit physique, une connerie  monumentale pour quelqu'un qui bosse en 2/8 et qui devrait se reposer le week end.Bah oui. Mais et la vie dans tout çà?La vie, je ne la bouffe pas, je ne la prends pas à bras le corps pour lutter avec. La vie je la prends dans mes bras, et... [Lire la suite]
Posté par Laouenanig à 11:37 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
16 octobre 2007

et.. tant d'émotion...

J'écris en pleurant...Non, tout va bien! C'est simplement la vie qui déborde... Journée intense.Comment vous raconter? Ce qui est intense, c'est la sensation, et la sensation ne s'écrit pas. Hier soir, j'ai du m'endormir à 22h30. Malgré les horaires, la fatigue, je n'arrive jamais à dormir avant.Alors quand le réveil sonne à 3h30, se lever est toujours difficile. Mais rapidement la vie me pousse en avant. Brouillard dense, je conduis le nez sur le pare brise.Malgré l'épuisement, et les après midi en état semi comateux, j'aime... [Lire la suite]
Posté par Laouenanig à 18:52 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
30 septembre 2007

le saut...

Le besoin de me reposer, après une semaine harassante, est intense.Mais celui d'aller bouger, courir, respirer, sentir la forêt, l'est encore plus. Ce matin, je suis aller trotter, 1h15, dans la forêt tout à côté de chez moi. J'y ai croisé un gros faisan doré et paresseux, un autre noir bleuté, volant difficilement à faible altitude, et j'ai entendu le chant lugubre des fusils... Moi, je courrais... Ecoutant les oiseaux, saisissant chaque bruit, la chute d'un gland, l'herbe sèche sous le pied, l'odeur de l'automne, la lumière... [Lire la suite]
Posté par Laouenanig à 12:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]