face au vent-avel a benn

face au vent, je vole... le vent me portera, et si il faiblit, je lui donnerai mes ailes. Poésie, photos, coups de gueules, délires, vivez l'instant avec une Bretonne de l'intérieur

02 mars 2011

Le chemin...

Voici quelques photos d'un lieu très symbolique pour moi, le passage du Gois, vers l'Ile de Noirmoutier.

Je les avais postées sur FB, mais puisque Bruno semble apprécier les chaussées immergées, voici la plus connue de France.

Et ce que j'avais rapidement tapé en légende de l'album:

Certains écrivent: peu importe le chemin, seul le but compte.
C'est bien, quand on a un but. La vie m'a appris à ne plus en avoir. On ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus au détour du chemin, alors...
Peu importe le but, l'important c'est le chemin.
Et même, la manière d'y cheminer.
Le Gois, c'est un peu un lieu mythique pour moi. Une représentation forte. Je n'y étais encore jamais allée.
Nous aurions pu y aller à marée basse, rouler lentement en moto sur la route glissante faite de carrés inégaux. Trop simple...
Pour que le symbole demeure il fallait y arriver à la pleine mer. Voir la route s'arrêter, mais sourire en pensant qu'elle était toujours là, sous l'océan.
Le chemin, là, sans qu'on ne puisse le voir, mais là. Il était là le symbole.
Ce "non", encore plus fort que le "oui" qui nous aurait permis de traverser. Un nom frangé d'écume, que chuchotait chaque vague se croisant à angle droit avec la vague d'en face, en recouvrant les pavés.
Peu importe le but, le chemin il était là, on le devinait en suivant des yeux les poteaux, jusqu'à Noirmoutier.
Peu importe Noirmoutier, nous y sommes allés, histoire de sourire, en voyant la route de l'autre côté.
Noirmoutier, trop grande ile, aux faux airs de continent, traversée par une voie rapide où l'on peut rouler à 110km/h, mais avec ce je ne sais quoi quand même de "sauvagerie ilienne", un air particulier qui te fait dire "tu es sur une ile".
Peu importe le but, je n'en ai plus.
Seul compte le chemin?
Parfois je me dis, dans l'urgence qu'est ma vie: peu importe le chemin...

P1020268_1 

P1020269_1 P1020270_1 

P1020271_1 P1020283_1 P1020285_1 P1020272_1 

P1020287_1 P1020289_1 P1020290_1 P1020299_1 P1020302_1 P1020306_1 P1020307_1 P1020312_1

Posté par Laouenanig à 10:11 - symboles - Commentaires [3] - Permalien [#]

Quelque chose à dire?

    Ici et maintenant

    Quand ni le but ni le chemin ne paraissent évidents, on peut se dire : aujourd'hui et ici, il y a peut-être moyen d'être et de faire quelquechose ? Cette route qui existe mais qu'on ne peut prendre à cause de la marée, est hautement symbolique. Ca devait l'être encore plus avant la construction du pont.

    Posté par Bruno, 02 mars 2011 à 19:40
  • Peu importe le chemin, c'est bien vrai même si certains sont semés d'embûches et faisant de grands détours (

    Posté par jipes, 03 mars 2011 à 14:35
  • Oui...l'important, c'est la façon dont on fait le chemin...Chemin bordé de fleurs des champs ou chemin bordé de chardons...

    Posté par Mahina, 18 mars 2013 à 08:43

Allez y lachez vous!