face au vent-avel a benn

face au vent, je vole... le vent me portera, et si il faiblit, je lui donnerai mes ailes. Poésie, photos, coups de gueules, délires, vivez l'instant avec une Bretonne de l'intérieur

23 juin 2009

... encore (j'ai du mal avec les titres en ce moment) :)

Ce matin, ma grande et moi avons trié une tonne et demi de bordel un carton de vieilleries enfoui sous l'escalier. Au début, ma grande ne cherchait qu'un bouton, pour recoudre un short. Dans ce genre de carton, on entasse de tout, et surtout de rien. Je lui ai dit: tu y trouveras à coup sur des boutons. Elle en a trouvé, mais pas de la bonne taille.
Pendant ce temps, j'ai remis la main sur quelques vieilles photos qui m'ont fait sourire.
Il était facile de faire la transition entre le passé lointain et le passé proche, et même, pourquoi pas, entre ce passé lointain et le présent.

La première, vous la connaissez déjà. Prise en 1970 à Saint Cyr (sur mer). Presque 40 ans près je vis près de Saint Cyr (sur terre :)), j'ai toujours aussi mal aux yeux quand je regarde le soleil en face, et je suis toujours aussi à l'aise sur un bateau (à l'arret) :)
Meuh bon, j'ai tellement évolué dans pas mal de domaines, que je ne désespère pas. Tout est dans la tête, tout est dans la tête... Le vent et moi on est copains. Je ne ferai jamais le tour du monde en bateau (quoi que...) mais j'espère bien prendre plaisir à faire un tour au bout du monde... Et ici, le bout du monde n'est pas loin.

_smallP1060562

Celle d'après, c'est un peu mes débuts sur un vélo. 1970 peut être, quoi que, vu l'arrière plan, c'était peut être fin 69 (déménagement quand j'avais 2 ans)

_smallP1070525

Ce sont des photos de vieilles photos, je n'ai pas de scan. Pas simple... Mais quand je regarde les photos qui suivent  (photos de très mauvaises photos argentiques datant de 2004) je me dis qu'elles sont superbes.
Car entre 69 et 2004, j'avais fait quelques progrès (très tardifs).
J'ai photographié ces 2 horribles photos mates, qui ont été prise par un ancien de mon équipe. janvier 2004. Mon premier podium lors du National. Si il ne devait rester qu'un jour, dans ma période "cycliste", ce serait celui ci.

_smallP1070537

_smallP1070544

Les autres photos me représentent prenant la pose au jardin.
Il n'y aura aucune photo du présent, car je ne jardine plus.

_smallP1070517

_smallP1070532

_smallP1070548

Quand je regarde ces 3 dernières photos, je tire deux conclusions:

1) 69 était vraiment une année érotique: les robes étaient mini, mini, mini... :)
2) j'étais "limite blonde" :)

Et maintenant?
Je ne jardine plus, ici, rien ne pousse.
Mon jardin c'est le ciel, je cultive les étoiles, il y en a de nouvelles chaque jour. Cool non?
Pourtant, tout au fond, et parfois çà remonte à la surface, j'ai l'envie de semer une graine, de m'assoir tout près, en silence, d'espérer, et de la voir pousser. J'ai tout ce qu'il faut en moi pour qu'elle soit forte, cette liane, qui grimperait, s'accrochant à la lumière.
Droit vers le ciel, mon autre jardin.
Même si la fleur ne dure que l'espace d'un... je ne sais pas. A vivre...

Posté par Laouenanig à 12:40 - pensée du jour - Permalien [#]