face au vent-avel a benn

face au vent, je vole... le vent me portera, et si il faiblit, je lui donnerai mes ailes. Poésie, photos, coups de gueules, délires, vivez l'instant avec une Bretonne de l'intérieur

01 juin 2006

Indiana Orange à la recherche du sana perdu (9/?)

La nuit fut rude mes amis...
Le dénouement de l'histoire approchant, l'auteur se sent tout bête.
Comment survivre à la dernière page tournée?

Publicité:

040826005136_98 P'tain!
Les salauds! Ils ont osé mettre ma photo sur le net!!!
Je vais leur faire un procès!
Allo, Steve? Tu déconnes!
Je suis ...hyper mieux que çà! Pis bon... On est passé à l'Intel Core maintenant, çà fait pas un peu rétro cette pub?
M'enfin... Je suis fière d'être un G4 girl...

Revenons à nos moutons parfumés ( lire les commentaires d'hier pour comprendre!)

Note de l'auteur:

Prévoyez des Kleenex, vous n'avez pas fini de pleurer...

Indiana Orange se prit par la main, avala une bonne dose de lambig remontant à base de guarana pour se donner du courage, et entreprit l'ascension du K2 la descente aux enfers en direction du rez de chaussée.

La porte des enfers avait un aspect fort peu engageant

huelgoat_268 Et pourtant, elle s'y engagea.
A l'intérieur, le noir était si noir... Et l'obscurité si obscure...
Elle n'avait, pour tout vous avouer, qu'une petite lampe que l'on accroche à l'avant des vélos, aux piles passablement usées.
Le couloir restait noir. Elle ne pouvait qu'éclairer faiblement l'endroit où elle posait le pied, après avoir balayé rapidement le plafond en espérant qu'il ne s'effondre pas sur sa tête.

huelgoat_270 A la lueur du flash, elle découvrait ce qu'elle ne voyait pas de ses yeux...
Brrr....
Note de l'auteur: Il fait 8 degrés, ce matin de 1er juin, et ce n'est pas en postant ce genre de photos que je vais me réchauffer!!

2211059

Ouf! çà va mieux!
Inutile je pense de vous préciser le degré d'humidité qui regnait dans le couloir, les murs suintaient, le moisi et la poussière noire gluaient partout ( le verbe gluer existent, je l'ai inventé!)
Inutile aussi de vous décrire l'odeur excessivement agréable, mélange de moisi, de vieillerie, de crotte ancienne, et de gravats pulvérulents...
Ni de vous raconter la lumière tremblante, les couleurs sans couleurs, les visions de cauchemar..

Ben, il me semble que je viens pourtant de vous en parler. Incorrigible je suis!

Chaque pièce était encore pire que la précédente.
Avant d'y pénétrer, Indiana Orange respirait profondément (beurk çà pue), pensait à Georges Clooney, et se lançait.

huelgoat_271 Cauchemar sanitaire
huelgoat_273Cauchemar culinaire vu par le monte plat de la cuisine
huelgoat_275 Cauchemar carrelaire
Elle s'attendait, à tout instant, à voir surgir Freddy Kruger et ses griffes, ricanant démoniaquement...
Et toc les RG!

Pourtant, mue par l'amour, elle avançait encore.
Je vous ferai grace des photos de la cave, que vous avez déjà visionnées lors de l'épisode5 "Back from Hell".
Oui, le doute l'envahissait...
Il s'était moqué d'elle! Le salaud!
Elle voulut en avoir le coeur net.
Je vous raconte:
Elle avait reçu un mail de Georges Clooney lui disant: Indiana, je ne te connais pas mais je t'aime déjà!
RDV ce mardi au sanatorium de Huelgoad, cherche bien, tu me trouveras...

Elle ouvrit son Mac portable à la lueur de sa lampe. Zut! Pas de borne Wifi dans ce sana! Quel manque de classe...
Pfuuit... Elle bidouilla et réussit à capter la connection internet de la maison voisine, la vicomtesse Marie Chantal du Bois de Kersana de Plotorium.
Elle ouvrit sa boite mail, et cliqua sur le message de Georges pour lui répondre.
2 secondes après, elle recevait une notification lui indiquant : adresse non valide
Elle aurait du s'en douter!
Georges.Clooney@wanadoo.fr, c'était  louche! Surtout le ".fr"...
Et comme le faisait brillamment remarquer un lecteur: une adresse Wanadoo pour mailer à Indiana Orange, c'était trop énorme. Un coup monté!

Qui donc avait pu l'attirer ( en un seul mot merci) dans ce lieu de perdition?
Elle décida de ressortir, afin d'explorer les alentours, pour tenter de découvrir des indices.

huelgoat_299 Derrière le sana, elle trouva une pierre immense, qui devait faire 250m de long sur 50 de large, et encore, elle n'en voyait que la partie supérieure...
Une piste d'atterrissage pour Aliens?
Diantre... Elle avait déjà du en exterminer une armée dans l'épisode 4!

Du haut de la roche, elle jeta un oeil sur la cheminée du sana
huelgoat_302 Elle dressait fièrement vers le ciel son absence de fumée, et les murs sans toit laissaient passer la lumière...
De là, on pouvait voir le lac, et quelques maisons paisibles
huelgoat_303 Vision réconfortante après le rez de chaussée


Elle contourna la batisse
huelgoat_307 Qui pouvait s'imaginer, en regardant ces murs, que tant de souffrances avaient hantés ces lieux, et que le feu avait ravagé l'ultime espoir du sana qui ne rêvait que de rencontrer une personne courageuse et bricoleuse pour le choyer jusqu'à la fin de ses jours?

huelgoat_310 Autour, la végétation végétait, et croissait sans se soucier des pierres qui moisissaient, et des corbeaux qui croassaient au 3eme étage ravagé.

huelgoat_343huelgoat_352huelgoat_353huelgoat_350

Elle s'aventura jusqu'à la petite maison cachée sous les arbres, qui n'avait pas été incendiée, qui était en bon état, et qui pourtant était elle aussi dévastée par le temps

huelgoat_298 Quel gachis!

Quand elle fut de retour au pied de l'escalier, elle leva les yeux

huelgoat_266 D'ici, qui pouvait croire que ce batiment n'était qu'une ruine dangereuse?

Le toit avait l'air entier! Et même en très bon état sur la terrasse du 3eme! Et pourtant, il était impossible d'y grimper, sans matériel de sécurité adéquat.

Un irréparable gachis...

C'est en baissant les yeux, subissant tout d'un coup tout le poids de l'émotion sur ses épaules musclées, qu'elle comprit le message du soit disant Georges Clooney:

huelgoat_318 Du myosotis fragile.

En language des fleurs, le myosotis signifie:

Ne m'oublie pas...

Tout était là, dans cette fleur timide.

Ne m'oublie pas...

Le sanatorium lui même lui avait envoyé un mail!

Une bouée lancée vers ses collines, un dernier cri appelant au secours, l'ultime tentative de ces murs de pierres fatiguées pour ne pas mourir loin du souvenir des humains.

Elle, écorchée comme ces murs, le coeur ouvert comme ce toit effondré, elle l'avait entendu.

Et elle était venue.

Et elle allait devoir repartir, mais elle reviendrait, juré, promis, craché.

Elle versa une larme lourde et salée sur les myosotis qui soudain s'illuminèrent

huelgoat_319 Ils avaient compris eux aussi...

Et lentement, elle reprit le chemin inverse, se retourna après les 2 bornes qui marquaient l'entrée du sana, et lui lançà un: "à bientôt muet"...


huelgoat_347

Note de l'auteur:

C'était REELLEMENT une rencontre très très émouvante...

Et j'ai REELLEMENT envie d'y retourner.

Et j'ai REELLEMENT pas envie de le voir crever ce sana.


 

 Je vous laisse un petit espace de blanc pour que vous puissiez vous aussi le remplir de silences

FIN

J’ai rayé le mot fin car je refuse les fins
J’ai mis en titre (9/ ?) pour la même raison
Il y aura d’autres épisodes

screenshot06610

Posté par Laouenanig à 10:16 - Les aventures d'Indiana au sana - Commentaires [12] - Permalien [#]

Quelque chose à dire?

  • Respect

    Hyper déçue, je t'avais envoyer hier un p'tit com qui vantait tes talents et tes délires de narratrice mais il n'apparait pas ! Canalblog tu déconnes...Continue laouenig à nous embarquer dans tes aventures rocambolesques, j'adore...

    Posté par Biniou, 01 juin 2006 à 12:02
  • 3ème tentative

    Impossible de laisser un com sur ce blog ! J'ai déjà envoyer 2 com pour dire tout le bien que je pensais du talent et des délires de la narratrice mais aucune trace ???? Alors je renouvelle mes compliments et je demande à Laouenig de continuer à nous embarquer dans ses aventures rocambolesques.

    Posté par Biniou, 01 juin 2006 à 12:07
  • je m'inscris pour la prochaine expedition
    parole de sirène!!!

    et comme "manu katché"...(ya pas grand monde qui va comprendre)))) il n'y a rien 0 dire de plus...
    respect....

    Posté par melusine, 01 juin 2006 à 12:33
  • chiche tu viens?
    je connais le personnage "Manu Katché", et j'aime sa sobriété
    il a tellement raison!

    Posté par laouenanig, 01 juin 2006 à 12:42
  • J'ai rempli le silence

    et j'en avais gros sur le coeur. Alors, j'ai relu tout les épisodes depuis le début (sans les ommentaores, juste tes messages). J'ai re-regardé toutes les photos. C'est très émouvant. Tu es une conteuse hors-pair, je te le redis et le répète. Creuse de ce côté. Tu sais susciter l'émotion. C'est rare. Tu nous a emportés dans ton aventure. Merci pour la balade, le suspense, les sourires, l'humour, la nostalgie. Merci aussi pour les rires fous et délires dans les commentaires. Merci pour tout.
    Ceci est le 3ème post que j'envoie sur CE message depuis ce matin. Les 2 premiers n'ont pas franchi la porte. J'insiste donc. Puisque Marie-Chantal a ses entrées sans problèmes, même shootée au pâtre et au Lagavullin, il n'y a pas de raison que je reste sur le seuil serrant mon béret entre mes doigts gourds.

    Posté par bluemoon, 01 juin 2006 à 12:47
  • ....Tu es une conteuse hors-pair, je te le redis et le répète. Creuse de ce côté. Tu sais susciter l'émotion. C'est rare. Tu nous a emportés dans ton aventure....

    réponse tout sauf orgueilleuse:
    je sais... (soupir désespéré)
    tu n'es pas la 1ere à me l'avoir dit.
    j'y ai cru, j'y crois toujours
    résultat: ma vie se retrouve brisée, car CERTAINS n'ont pas tout pigé...mais alors, pas tout!
    je voulais simplement vivre, et écrire
    ceux qui me soutenaient ne voulaient que çà aussi, que j'écrive, et que j'en sois heureuse
    pourquoi tant de haine...

    vu comme je chiale en tapant ce comm,il est clair que je ne m'en remettrai jamais...

    Posté par laouenanig, 01 juin 2006 à 12:58
  • chiche!!!
    j'en meurs d'envie...
    et pour ce qui est" brisé"...je note que tu n'a pas dit "detruit"..donc cela laisse la possiblité de "recoller"

    Posté par melusine, 01 juin 2006 à 13:41
  • Bravo...
    C'est beau... Et drôle... et triste...
    Et j'aimerais bien aussi qu'il y ait une suite...
    Tu nous en diras un peu plus sur la petite maison, dans le parc ? Tu ne nous as montré qu'un volet...

    En attendant, je vais aller explorer un peu plus loin ton blog

    Posté par Sylvie, 01 juin 2006 à 20:30
  • Ben ca marche

    Moi je sais pas mais j'ai pas de souçis pour laisser des commentaires içi. Bon faut dire que je carbure au G5 tu sais le modèle survitaminé avec des pare chocs d'enfer tous comme les tiens d'ailleurs fort respectable ! N'empeche tu as un sacré talent j'aime bien etre içi !

    Posté par Jipes, 01 juin 2006 à 22:09
  • MDR...
    Jipes je vais t'avouer un truc:
    mes pare chocs sont certainement moins volumineux que celui de ton PowerMac!
    Si je ressemble à la fille de la photo, ce n'est pas à cause de ses air bags...
    sur mon G4 je n'ai pas de pare choc, il est tout rond, tout mignon... et tout blanc
    en fait, moi non plus je n'ai pas de blèmes pour commenter:
    j'en ai parfois pour poster les photos. par contre, tout à l'heure, j'ai posté un comm sur un blog et il est apparu 2 fois.
    Mon G4 clique plus vite que son ombre?

    Posté par laouenanig, 01 juin 2006 à 22:18
  • faut que j'arrete de dire MON G4
    le mien, ce n'est pas celui là...
    enfin, je n'en ai pas encore un à MOI
    et çà change tout

    Posté par laouenanig, 01 juin 2006 à 22:20
  • Indiana orange revient !! Bah qu'est-ce qu'on va faire sans toi ??
    En tout cas, fin de l'aventure très émouvante à la mesure de cette folle expédition.
    Nous aussi on a envie qu'il revive ce sana, tu lui as déjà apporté ce souffle de vie à travers cette aventure.
    En tout cas, moi je veux encore des aventures même que suspendue à mon écran j'attendais les nouvelles aventures.
    Encore, encore, encore.... !!!! Indiana on t'aime !!!

    Posté par Crick, 02 juin 2006 à 00:30

Allez y lachez vous!