face au vent-avel a benn

face au vent, je vole... le vent me portera, et si il faiblit, je lui donnerai mes ailes. Poésie, photos, coups de gueules, délires, vivez l'instant avec une Bretonne de l'intérieur

20 mars 2006

seconde après seconde...

Lu dans le Télégramme ce matin:

"Une horloge qui va donner un coup de vieux à la seconde" (quel humour, madoué!)

Vous connaissez la définition d'une seconde (à part un soixantième de minute)?
Il nous prend pas pour des cons là?
Et bien, il s'agit, par convention, depuis 1967 de la durée de 9.192.631.770 fréquences émises par un atome de césium 133 lorsqu'un de ses électrons change de niveau d'énergie..
Oui,il nous prend vraiment pour des cons! Qui ne savait pas çà, hein? Bon, j'avais émis l'hypothèse que 9.192.631.774 fréquences, ce serait plus sympa: un zéro à la fin çà faisait trop facile à retenir, mais ils n'ont pas écoutée.
Question de Mr Trucmuche: pourquoi 9.192.631.770 ? Ben... Je ne vais pas vous faire un cours, ce serait difficile par blog! (comment s'en tirer sur une pirouette en 10leçons..)
Revenons à notre article:

Un mode de calcul qui permet une   précision de 0.0000000000000006  (nan, j'en ai ni oublié ni rajouté) seconde par seconde.
Pouvaient pas écrire en puissance de 10, plus rapide... Mais bon...
En d'autres termes (vous aviez tous déjà fait le calcul), il faut 52 millions d'années pour se décaler d'une seconde.

A Paris, des scientifiques travaillent à mettre au point une nouvelle horloge qui va ringardiser ce mode de calcul, en passant du césium au strontium. Ah!!! Enfin ils m'ont écoutée!!! Pas trop tôt.. Plus stable, ce qui devrait permettre de porter cet écart d'une seconde à ...32 milliards d'années.
Avouez: çà change tout, et on respire un grand coup! Au moins 2 secondes, ce qui en fréquences césium signifient 18.385.263.540 fréquences si j'ai bien tout compté... Fatiguant de respirer parfois, je comprends tout maintenant...
Mais en Strontium, çà fait combien?

A titre de comparaison, l'âge de l'Univers est de 15 milliards d'années.
L'homme a donc réussi à réguler le temps, écrasant l'Univers de son intelligence.

Enjeu: industrie spatiale et navigation. Les satellites qui sont sur des orbites calées au millimètre, vont voler en formation, faut pas se planter! Enjeu intello, OK, mais économique surtout!

Que dire là dessus....
Une seconde, même calée sur du strontium, c'est souvent trop court, ou trop long...
Un peu comme cette histoire de gsm que l'on pouvait entendre sonner sur Jupiter à l'aide d'un radiotéléscope: si personne ne t'appelle, de Jupiter ou du coin de la rue, tu auras beau avoir le plus mahousse radiotélescope du monde, il ne sonnera pas.

La seconde, c'est un peu pareil. Une seconde vide, tu t'en moques bien, qu'elle ne se décale que tous les 32 milliards d'années.
Parce que dans pas si longtemps que çà, ta vie sera finie, pas comme celle du strontium, qui a aussi une demi vie, lui...
Et une seconde après, çà change quoi à ta vie de misère hein, pauvre conne qui écrit sur ce blog (moi, je précise, ne le prenez pas pour vous!)
Rien
Et même moins que rien

J'ai mis 15 minutes à taper cette note, soit environ la durée de 9192.631.770.000 fréquences émises par notre ami atome de césium... Ma fréquence à moi, elle emet... Elle ne sert pas à grand chose
Plus conne qu'un atome de césium...

Posté par Laouenanig à 15:01 - pensée du jour - Commentaires [1] - Permalien [#]

Quelque chose à dire?

  • Moi je croyais

    Qu'une seconde, c'était un soixantième de minute.

    On m'aurait menti?

    Posté par Crooke, 20 mars 2006 à 20:29

Allez y lachez vous!