face au vent-avel a benn

face au vent, je vole... le vent me portera, et si il faiblit, je lui donnerai mes ailes. Poésie, photos, coups de gueules, délires, vivez l'instant avec une Bretonne de l'intérieur

29 novembre 2005

de plus en plus loin vers l'intérieur

        Si vous voulez me lire, comme je suis vraiment: écorchée vive, ne ratez pas les commentaires sur le message Moi et Moy et moi...
Edifiant
Je ne sais pas ce qui me retiens de tout écrire, tout dévoiler, raconter ce que j'ai vécu pendant plus d'un an, et la chute finale.
Comment j'ai cru être appréciée, et comment j'ai ramassé
Je ne le fais pas, car nous étions 10, et celà ne concerne que nous finalement.
Mais quand je vois les traces de l'un des 10, qui vient ici incognito, et qui me parle d'amitié, çà me fait si mal!
Etre obligée de lui parler ici, par commentaires interposés, c'est trop nul.
Et pourquoi?
Parce que "politiquement correct parlant", je ne suis plus fréquentable
Alors on me lit à la sauvette, bien caché des autres, au cas où ils débarqueraient ici.

       Non, je ne m'étendrai pas là dessus.
       Et leur parler est impossible.
       Alors reste le mal, qui fait son chemin, et pas vers l'extérieur, non... de plus en plus loin, vers l'intérieur.


       Allez, je vais en dire quelques mots, juste pour expliquer une ligne du commentaire:

       Il était une fois, une fille qui ne demandait rien, et qui donnait tout.
       Pour elle, tout était noir, ou blanc.
       Alors, elle avait rangé les gens en plusieurs listes:

       La liste1: ceux que je ne connaissais pas: je pouvais pas juger

       La liste2: ceux que j'aimais, mais attention: avec moi fallait pas se rater, pas de 2eme chance, sinon:

       La liste3: ceux que je n'aimais pas? Non, disons, ceux qui m'étaient indifférents, mais totalement indifférents. Pouvaient bien crever au milieu de la rue (liste très courte)

       La liste4: liste très très courte
                    Ceux que j'aimais, mais que j'aimais...
                    Sans rien demander, sans rien attendre
                    Tout donner.
                    Et ceux là, ils étaient définitivement là.
                    Ils pouvaient me faire mal, très mal, ils y resteraient
                    Jusqu'à ma dernière seconde
                    Je disais çà, en pensant: c'est impossible!
                    Je les aime trop, jamais ils ne me feront autant de mal
                    Ils était très peu nombreux sur cette liste là...
                    Parmi les 10, il n'y en avait qu'un tout petit nombre
                    Et ce sont ceux là qui m'ont fait le plus de mal
                    Et sur la liste4, leur nom est toujours écrit
                    Gravé, ineffaçable.
                   
                    Et après la liste4, il y en avait une autre?
                    Oui, une autre...une 4améliorée. Mais pour me comprendre...
                   

Posté par Laouenanig à 20:01 - mon âme à nu - Commentaires [3] - Permalien [#]

Quelque chose à dire?

  • vaut ptet mieux...

    pas savoir dans quelle liste on est classé, finalement ! :-/

    Posté par werewolf, 29 novembre 2005 à 21:27
  • une IRM ? *

    ...pour voir l'interieur du roitelet ?
    * IRM = Introspection de Roitelet Malheureux

    Posté par werewolf, 29 novembre 2005 à 21:31
  • nan, c'est pas si carré que çà...
    c'est que de l'amour cette histoire de listes
    ici, pas de 1 (je vous connais, même sans vous avoir vus) et pas de 3 (je cause pas aux3)
    pour le reste..question de feeling pur
    je n'ai jamais su expliquer le pourquoi de la différence entre les 2 catégories...
    la réponse est tout au fond, à l'intérieur

    Posté par laouenanig, 29 novembre 2005 à 21:44

Allez y lachez vous!